Le numérique et la robotique en agriculture, c’est d’abord l'assistance et la réduction de la pénibilité, l'efficacité dans la production mais aussi la préservation de l'environnement avec des robots pulvérisateurs qui permettent de réduire à minima les intrants et pesticides.

La robotisation nous est familière pourtant depuis des années dans l’élevage par exemple avec les équipements de traite automatique.
Dans le Vaucluse, on peut apercevoir dans les cultures maraîchères des robots désherbeurs mais plus couramment en automne des machines à vendanger de dernière génération qui se pilotent avec seulement un joystick et un écran de contrôle.

Ecouter : Les ingénieurs planchent sur les robots du futur en agriculture. 

Au sud du département à Pertuis, se trouve le leader mondial du machinisme et du matériel en viticulture, la société Pellenc.

 

Ecouter : Du sécateur électrique à la machine à vendanger high-tech.

Mais l’industriel est désormais aussi en pointe dans le domaine de la robotique agricole avec un Pôle Recherche et Développement qui emploie aujourd’hui 145 personnes.

Ecouter : Quel est l’avenir de la robotique en agriculture pour Jean Marc Gialis, directeur général de la société Pellenc à Pertuis. 

Aujourd’hui, les fabricants de robots insistent sur un investissement pour l’exploitant agricole qui réduit l’utilisation des traitements phytosanitaires, le recours à la main-d’œuvre de plus en plus difficile à trouver et surtout la pénibilité qui devient selon les tâches quasi absente.

Source : France Bleu Vaucluse / Jean-Michel LE RAY