A priori, on se demandait pourquoi la société Pellenc avait choisi le musée de l'Air et de L'Espace du Bourget (Seine-Saint-Denis) pour présenter son nouveau souffleur Airion 2. Mais après avoir entendu les explications détaillées des ingénieurs ayant conçu cette machine, tout était plus clair :  les performances des nouvelles générations de souffleurs à batteries sont obtenues grâce à une meilleure gestion des flux d'air à l’intérieur comme à l’extérieur de la machine...un peu comme en aéronautique!

Effectivement, le souffleur Airion 2, pourtant à plein régime, se tient en équilibre sur un doigt. La machine a donc été pensée pour rester équilibrée et donc compenser les propres forces qu’elle génère lorsqu’elle est en fonctionnement. Cet avantage réduit la fatigue de l’utilisateur et supprime les effets gyroscopiques habituellement observés sur les souffleurs professionnels. On entend par souffleurs professionnels ceux qui combinent vitesse de l’air et importance du débit d’air. Sur ces deux caractéristiques qui font l’efficacité d’un souffleur professionnel, l’Airion 2 n’est pas en reste avec une vitesse en sortie de buse flashée à 248,4 Km/h (+21,6 km/h par rapport au modèle  précédent), pour un débit d’air de 920 ms/h. Si la vitesse progresse, la résistance de la machine aussi, puisque le souffleur et son moteur sont étanches et certifiés lP54, ce qui sécurise totalement leur utilisation par temps de pluie. Bien que les changements extérieurs soient minimes, l’intérieur de l’Airion 2 fait apparaître une forme coudée exclusive qui vient compenser les forces en présence pour assurer à l’outil un parfait équilibre en fonctionnement. Le souffleur peut être utilisé avec une buse ronde ou bien avec une buse plate, laquelle lui donne plus de puissance pour décoller les végétaux compacts et détrempés. Le travail sur la maîtrise des flux a d’abord été réalisé sur des simulateurs informatiques puis s’est concrétisé par de nombreuses…