27/03/2018 - Le groupe s'engage dans une démarche d'innovation industrielle en dynamisant sa production. Le label « Vitrine Industrie du Futur » vient d’être décerné par l’Alliance Industrie du Futur (AIF) au groupe PELLENC suite à la transformation de son usine de Pertuis.

Constructeur majeur d’équipements pour l’agriculture spécialisée et les espaces verts et urbains, son développement s’est fondé sur une politique d’innovation permanente qui a conduit au dépôt de 1081 brevets et abouti à de nombreux prix attestant de l’excellence de ses produits. Aujourd’hui, PELLENC connaît une croissance avec un chiffre d’affaires ayant presque doublé en 5 ans l’incitant à faire évoluer ses process industriels.

L’objectif : accompagner la compétitivité et la productivité de l’entreprise mais aussi faire gagner les salariés en agilité et en confort de travail. Lean management, kitting, digitalisation… Autant de principes récemment appliqués aux lignes de production de son usine française dans une logique d’amélioration continue. Des solutions aujourd’hui distinguées pour leur exemplarité, leur innovation et leurs résultats. De quoi s’imposer comme une référence et participer de manière pérenne aux évolutions industrielles de demain.

L’équipe pilote du projet chez PELLENC (Pierre-Antoine Barre, Sébastien Pernet, Romain Serratore et Cyril Spinosi) a reçu le label ce jour lors d’une cérémonie organisée sur le GLOBAL INDUSTRIe, en présence de Delphine Gény-Stephann, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Economie et des Finances.

Une ligne de production innovante

La forte croissance du groupe, générée par sa politique d’innovation et par l’essor de la marque auprès de ses clients utilisateurs, a fortement motivé PELLENC à repenser sa production. Des transformations ont été initiées dans son usine de Pertuis pour ancrer et pérenniser la fabrication des outils et des machines PELLENC au coeur de tous nouveaux ateliers, dotés de process compétitifs et collaboratifs.

Un plan de dynamisation profond et ambitieux porté par l’application de différents principes industriels :

  • Le lean manufacturing pour identifier les opérations à valeur ajoutée et ainsi améliorer le cadencement des opérations et le bon équilibrage des gammes.Le kitting pour désencombrer
  • Le kitting pour désencombrer les postes de travail, réaménager, rééquilibrer et simplifier les espaces de production et ainsi réduire de manière significative le temps de production.
  • La digitalisation pour assurer un meilleur suivi de l’activité de production, à travers la création d’une base de données et d’outils d’analyse à disposition des opérateurs.
  • L’aménagement visuel des ateliers et des postes de travail pour afficher l’état d’avancement de la production et mieux renseigner les opérateurs ainsi que les managers sur le cadencement de la production.
  • Le Design for Manufacturing, afin que la conception des produits intègre les conditions et les facilités de production.

Positionner la performance industrielle au coeur des enjeux de l’entreprise

En répondant à des objectifs industriels stratégiques, ce projet de transformation accompagne l’évolution de PELLENC dans son ensemble. Grâce à la transformation de l’usine de Pertuis, des objectifs d’envergure ont été atteints au niveau du groupe. Comme le souligne Pierre-Antoine Barre, Responsable Méthodes Industrialisation et porteur du projet de labellisation, « La transformation du site de Pertuis a non seulement permis d’accroître la capacité et la flexibilité industrielle du groupe PELLENC mais aussi d’améliorer la compétitivité de son offre en valorisant un savoir-faire français, symbole d’excellence industrielle et source d’emploi équivalente à +7% par an ».

La prise en compte du bien-être des salariés qui opèrent quotidiennement sur les lignes de production est tout aussi centrale à la démarche. Les nouveaux aménagements ont en effet bénéficié aux opérateurs, pouvant être jusqu’à 60 à travailler simultanément en haute saison, en augmentant leur niveau de sécurité et en optimisant l’ergonomie des postes de travail. En impliquant tous les corps de métiers de l’entreprise et en responsabilisant chacun dans ses missions quotidiennes, ce plan de dynamisation est aussi et surtout un véritable travail d’équipe.

Pour Aurélien Blanc, Assistant technique de l’atelier Outils électroportatifs « Les changements dans l’usine ont permis de réduire les déplacements et les mouvements. Ils sont un vrai gain en ergonomie, en productivité et en qualité de travail ».

Découvrez la vidéo réalisée par PELLENC auprès de ses opérateurs et managers.

PELLENC en chiffres (2017) :

  • 254 M de chiffre d’affaires, dont 159 M à l’export (62,8%).
  • 13,5M investis en R&D
  • 1500 salariés
  • 18 filiales
  • 7 sites industriels
  • 1081 brevets
  • 142 ingénieurs
  • 50 000 clients
  • 800 distributeurs

Des premiers résultats probants, à pérenniser

La transformation de l’usine a déjà porté ses fruits. Alors que les temps de montage ont été réduits de manière significative, les taux de service observés dans les ateliers se sont nettement améliorés. Les surfaces d’implantation des lignes de production sont aussi très largement optimisées. De leur côté, les équipes concernées se sentent mieux préparées et formées aux différentes étapes de production.

Toujours dans une logique d’amélioration continue, le groupe PELLENC innove encore pour faire évoluer sa production. De nombreux projets sont prévus dans l’année, au programme : de nouvelles innovations sur les surfaces libérées, de nouveaux systèmes de visualisation et l’automatisation des flux grâce aux AGV (Automated Guided Vehicles). Des changements accompagnés par un large plan de formation.