La table de tri haut débit Kliner Pera Pellenc obtient la médaille de bronze au concours SIVAL INNOVATION 2018 dans la catégorie Machinisme Automatisme. Spécialiste des process vinicoles, PELLENC et sa filiale PERA-PELLENC ont co-développé une table de tri ’haut débit’ innovante qui répond aux attentes des grosses unités de production. Cet équipement à rouleaux, unique en son genre, qui autorise un tri efficace et qualitatif pour des débits de vendange allant jusqu’à 70 tonnes à l’heure, est une première mondiale. Intelligente, la nouvelle solution PERA-PELLENC propose en outre un système qui s’adapte automatiquement aux apports de vendange.

Le tri de vendange, en aval de l’égrappoir, élimine les déchets verts et les autres corps étrangers. C’est un passage obligatoire pour obtenir des vins qualitatifs, en particulier en rouge. Mais si les solutions adaptées aux caves particulières sont nombreuses, aucune n’avait encore été proposée aux structures de production de grande capacité, comme les caves coopératives. Stéphane COTTENCEAU, Responsable Marketing PERA-PELLENC détaille : « Il est vrai que le cahier des charges est plus complexe, car non seulement les débits sont nettement plus importants, mais ils peuvent également varier en fonction des volumes qui arrivent au chai. En effet, les apports ne sont pas toujours maîtrisés et il est nécessaire d’adapter le tri en fonction de la quantité de raisin, sans que cela nécessite la présence d’un opérateur au moment de la réception. »

« L’automatisation des réglages et de l’utilisation des équipements de réception est donc un des facteurs clé du process, dans les grosses unités de production de vin, souligne-t-il, pour des raisons qui coulent de source : économie, sécurité mais aussi productivité. Aujourd’hui, en associant la table de tri à rouleaux PELLENC et un système d’automatisation du réglage du crible, PERA-PELLENC apporte une solution brevetée pour effectuer un tri de vendange efficace et qualitatif, même en haut débit ». En fonction du cépage, du type de transport, de la maturité, de l’état sanitaire et d’autres facteurs, la vendange n’a pas le même comportement au tri. C’est pourquoi la table compte trois phases de rouleaux, dont une qui permet l’ajustement automatique de l’écartement entre les rouleaux, afin d’optimiser le tri et fournir un travail de qualité sans se soucier de la vendange à l’entrée.

La table de tri à rouleaux est composée de plusieurs éléments. Les rouleaux ameneurs préparent la vendange au tri : égouttage, réorientation des pétioles et déchets longs. Les rouleaux cribles, à entraxe fixe, évacuent les déchets verts, les morceaux de bois. Pour finir, les rouleaux cribles, à entraxe variable automatique, laissent passer les dernières baies et évacuent les déchets. Ce sont ces derniers qui autorisent un ajustement du tri en fonction du débit ou de l’état sanitaire de la vendange.

L’ajustement du crible s’effectue en modifiant automatiquement la distance entre les rouleaux cribles, grâce au système de capteurs associés à un logiciel et un système motorisé. Disposés sous ces rouleaux, les capteurs mesurent le taux d’obturation du faisceau, révélateur du volume de vendange présent sur le tapis. Si le taux est élevé, les rouleaux vont automatiquement s’écarter, évitant ainsi la perte de raisin dans les déchets. Au contraire, si le taux d’obturation est faible, les rouleaux se resserrent pour éviter la chute de petits déchets verts dans la pompe.

La mise en marche et l’arrêt se pilotent directement depuis le pupitre de commande du quai et fonctionnent avec l’égrappoir. Soulignons qu’au niveau du poste de réception de la cave, l’utilisation de la table à rouleaux n’a pas d’incidence pour l’opérateur. Stéphane COTTENCEAU précise : « Le pilotage est intégré dans l’automatisme PERA-PELLENC de la réception ». L’entretien et la maintenance de la nouvelle table de tri ‘haut débit’ sont facilités, grâce au système d’escamotage complet qui autorise un accès total à l’ensemble des éléments. Au final, la qualité de tri est excellente pour des débits aussi importants : la quantité de déchets verts restante dans la vendange est négligeable.


  • En 2008, PELLENC a été le premier à commercialiser une table de tri à rouleaux sur machine à vendanger.
  • La mise sur le marché de ce matériel, avec égrenage et tri embarqué, a mis en évidence l’intérêt de la technique pour l’obtention de vins qualitatifs. Un intérêt croissant du tri de vendange sur gros volume à la réception à la cave, en aval de l’égrapoir, s’est ensuite naturellement développé.
  • Les équipes R&D ont travaillé en collaboration pour la mise au point d’un système permettant le réglage automatique du tri en fonction de la vendange.
  • Les rouleaux utilisés sur la nouvelle table de tri sont identiques à ceux montés sur les machines à vendanger Selectiv’ Process.

NOUVELLE TABLE DE TRI ‘HAUT DEBIT’

  • Amélioration de la qualité des vins
  • Pertes limitées
  • Lavage simple, par un système d’escamotage total
  • Performance de 50 à 70 t/h en fonction de la vendange
  • Intégration dans une ligne de réception PERA-PELLENC
  • Evite qu’un opérateur effectue les réglages en fonction de la vendange
  • Capteurs sans contact, pour éviter tout encrassement
  • Fonctionnement en continu
  • Technologie éprouvée et fiable
  • Matériel robuste